25/05/2021

Découvrir, s’évader, s’émouvoir GEO se réinvente…

Depuis 42 ans, le mensuel GEO invite ses lecteurs à l’évasion, et leur offre des émotions au travers des lieux explorés et de rencontres.

La rédaction partage aussi les expériences de ses reporters, pour (re)découvrir le monde, et dans ce numéro 508 daté de juin, elle vous emmène au Danemark – entre autres – et vous dévoile aussi sa nouvelle structure, ses nouvelles rubriques…

Après quatre décennies marquées par une très forte vitalité, le monde du voyage et les voyageurs eux-mêmes ont subi un choc : la crise du coronavirus et ses conséquences. Aux bouleversements provoqués par la Covid-19 s’ajoutent d’autres problématiques, fondamentales, déjà présentes auparavant : le réchauffement climatique, le sur-tourisme, la mauvaise gestion des déchets, la disparition des cultures locales, la folklorisation… La notion de voyage, de découverte, de connaissance du monde se voit donc, en 2021, profondément remise en question. Que signifie voyager, désormais ? Quels choix effectuer face au grand défi qu’est le dérèglement climatique ?

Toujours plus proche de ses lecteurs, la rédaction de GEO soulève ces questions et renouvelle son regard sur le monde. En s’appuyant toujours sur ses points forts et ses valeurs, elle propose un média bâti autour de quatre axes forts :

la compréhension des relations entre l’Homme et sa géographie ;

la mise en valeur de lieux inattendus, originaux, qui aident à l’évasion, au rêve ;

l’appréhension des enjeux de la planète (biodiversité, faune, flore, écologie…) ;

le reportage de terrain.

« Ce mois-ci, j’ai le plaisir de vous présenter un GEO qui fait peau neuve, dans sa structure et sa présentation, inaugurant – entre autres – une séquence consacrée à l’attention que nous portons à la planète, une autre à l’esprit d’aventure, une grande interview…Le renouvellement d’un magazine est l’occasion, obligatoire, de se pencher sur ses racines, sa raison d’être, sa vision du monde. Pour GEO, celles-ci tiennent en une phrase : aller à la rencontre du monde. Dans toute sa complexité et sa beauté. Le monde tel qu’il est, et le monde tel qu’on le rêve. Les deux.« 

Eric Meyer, rédacteur en chef de GEO

 

 

LES SIX GRANDS PILIERS du nouveau GEO

 


 

Zoom sur les autres rubriques du nouveau GEO

• Sommaire

Désormais, le sommaire met davantage en valeur les reporters sur le terrain.

• [Bien vu !]

La légendaire grande séquence photo de GEO continue d’offrir 3 doubles pages, avec 800 signes de légende sur chacune.

• Usages du monde

En dernière page, dans cette nouvelle rubrique, la rédaction dévoile des modes étonnantes et des traditions que l’on découvre ici ou là, en parcourant le monde.

Le nouveau GEO s’accompagne aussi d’un nouveau site web

Dans la continuité de la proposition éditoriale du magazine, le site propose un contenu autour de la découverte du monde avec des rubriques voyage, environnement et histoire. Il accélère son développement en inaugurant un nouveau design et une expérience utilisateur repensée et s’enrichit de contenus immersifs : concepts vidéos et podcasts – Green story ; Retours de Terrains – ainsi que des services inédits telles que des visites de lieux culturels en live à 360°.

Depuis plusieurs mois, GEO.fr connaît une croissance continue de son audience, avec un pic record de 4 millions de visiteurs uniques en mars 2021. Des nouveautés continuent d’alimenter le site pour offrir toujours plus d’expériences aux utilisateurs et faire de GEO une marque “full média” de référence.

 

Découvrir, s’évader, s’émouvoir.

Chaque mois, GEO invite ses lecteurs à s’évader à la découverte de lieux inattendus, inédits, originaux ; à partir à la rencontre de celles et ceux qui façonnent ces lieux et notre monde.Voyage, histoire, culture, environnement… une découverte au travers de reportages de terrain et de photographies exceptionnelles, riches en émotions. GEO, à la rencontre du monde.