26/03/2010

Information exclusive TV Grandes Chaînes en kiosques lundi 29 mars. Passage au numérique: L’Etat oublie 1,5 million de personnes qui ne capteront pas correctement la TNT par voie terrestre

Contrairement aux affirmations du CSA, la coupure de l’analogique ne fera pas que des heureux.
Un constat édifiant mis en évidence par l’étude Analyse de la couverture TV en France métropolitaine, réalisée pour TV Grandes chaînes par Gilles Misslin, directeur de CTIC, cabinet d’audit, de conseil et laboratoire d’études en radioélectricité.
Cette étude révèle que si les quelques 250 000 «gagnants» existent (les personnes privées de la télé analogique et qui recevront un signal numérique terrestre), le nombre de «perdants» (ceux qui ne recevront plus dans des conditions correctes un signal terrestre à fin 2011) sera quatre fois plus nombreux ; puisqu’ils seront 2,8 % de la population, soit 1,7 million de personnes.

Le CSA avance le chiffre de 150 000 foyers, soit 350 000 personnes… Il en oublie 1,5 million! Un écart monumental entre les deux estimations qui jette un sérieux pavé dans la mare.

« Cette étude exclusive soulève aussi un lièvre d’importance », précise Rémy Pernelet, Rédacteur en Chef de TV Grandes chaînes : « Le CSA, qui sous-estime si gravement aujourd’hui le nombre de personnes lésées, sera demain le seul juge des défauts de réception justifiant l’aide à l’acquisition de parabole prévue par la loi ».